Hoet&Hoet

Diego

Posted in Studio Life by hoethoet on 16 September 2009

friet2_low

Derrière son bureau, Pour quelques logos, Qu’il crayonnait si fort
Et en dehors du studio, après le boulot, il y pensait encore

Quelle est cette agency, Où on frappe la nuit, au rhytm’ d’un processor ?

Refrain
Diego, libre dans sa tête, Derrière sa fenêtre, S’endort peut-etre

Et moi qui danse ma vie, Qui chante et qui rit, Je pense à lui

Refrain
Diego, libre dans sa tête, Derrière sa fenêtre, S’endort peut-etre

Mais c’est ce jeudi, que tu es parti, une friterie pour décors

Refrain
Diego, libre dans sa tête, Derrière sa fenêtre, S’endort peut-etre

(more…)

Advertisements

initiales BBQ

Posted in Studio Life by hoethoet on 31 August 2009

DSCN7635

Le soleil réchauffait les toits de notre petite Saint-Tropez, non loin de la célèbre plage de Renipont où les naiades locales viennent noyer leur langoureuse chaleur dans un étang sans marée mais qui déborde parfois lors des fortes pluies d’été.

Une nappe vichy rivalisait de beauté avec les prés en fleur, elle était dressée de flutes à champagne dont le tintement faisait écho aux oiseaux qui observaient avec appétit les mets délicieux qui prenaient place peu à peu, beaucoup. Tout proche le crépitement du petit bois se faisait entendre et, malgré un premier essai peu fructueux, laissait se réjouir les hommes de leur devoir accompli. Les flammes jaillissaient dans notre paradis et les braises ardentes laissées en cadeau se donnaient comme le reflet du soleil dans l’urne dévouée à la cuisson des aliments.

Dans cette peinture vivante qui aurait inspiré Manet s’agenouillaient les convives gourmands du temps qu’ils allaient partager ensemble et, si celui-ci avait pu s’arrêter, on les y retrouveraient encore aujourd’hui. C’était un jour de fête comme il y en a sans doute trop peu et que l’on savoure à pleines dents comme s’il n’y en aurait plus après. Il restera le souvenir d’un moment où, dans notre petite Saint-Tropez, la nature s’est laissée caresser par la joie de vivre. Il restera les sourires, les yeux pétillants et quelques saucisses sur un plateau qui retourneront à la nature.

(more…)

Le jour des couques

Posted in Studio Life by hoethoet on 12 May 2009

CADO Nad

Le soleil se lève à peine sur la rase campagne où des vaches encore endolories par le sommeil attendent le retour du fermier qui saura apaiser leurs pis grossis par le doux breuvage qui rassasie le veau et sert à diverses préparations pâtissières. Des voitures traversent les prés et convergent vers un petit parking encaissé dans cette verte vallée résidentielle. Des paniers soutenus par des silhouettes presque toutes féminines en sortent et dévalent en quelques petits pas engourdis la portion de route qui les amènera autour d’une table. Elle se dresse au fur et à mesure de l’arrivée de ces paniers et étale fièrement milles et une gourmandises: du bon pain à la rhubarbe tout juste sorti du four, encore fumant; du fromage, des fraises, des confitures, du jus tout juste pressé et des couques. Du champagne aussi car ce matin n’est pas ordinaire, nous célébrons comme il se doit l’anniversaire de notre Nadine bien aimée qui n’a pas de baguette magique mais fait quelques fois des miracles en production. Elle est, avec Hellen, notre Project Manager et fait notamment en sorte que ce qui doit être remis hier puisse l’être et avec le sourire de la crémière, heureuse de voir arriver le fermier et son doux breuvage qui rassasie le veau et sert à diverses préparations pâtissières. Aujourd’hui c’est le jour des couques. Bon anniversaire Nadine.

(more…)

Un jour au studio

Posted in Studio Life by hoethoet on 10 April 2009

dscn51361

L’odeur des frites de la veille n’aura pas résisté aux vapeurs qui émanent aujourd’hui de nos neurones en fusion. Flo est sur sa chaise bien sûr (comme nous tous) mais, après avoir travaillé sur Electrabel, puis sur les couleurs de la nouvelle identité de B Holding, travaille sur le logo d’une chaine de magasin parapharmacie dont nous ne citerons le nom qu’une fois le projet terminé. Notre modestie nous laissera quand même échapper un indice: c’est du gros. Cécile qui était elle aussi sur un magazine Electrabel (ceci afin sans doute d’arriver à hauteur de son écran) a rejoint Flo en se penchant sur sa version du logo de cette chaine de magasin parapharmacie dont nous ne citerons le nom qu’une fois le projet terminé et dont notre modestie nous laissera quand même échapper un indice: c’est du très gros. Isa est sur le développement de la charte graphique de Carrefour, Caro est absente mais fort occupée à se reposer pour le travail qui l’attend dans quelques mois après quelques contractions salvatrices. Stéphanie, notre stagiaire, vient de quitter sa chaise qui lui servait à adopter une position confortable et travailler ainsi sur un faire part de mariage tandis qu’Alexandre, dit l’homme aux grands pouces, car toujours très positif, distille ses bons conseils et essaye de faire de jolies cartes cadeaux pour la Fnac, une belle affiche pour le Grand Prix de Spa-Francorchamps et un logo pour cette chaine de magasin parapharmacie dont nous ne citerons le nom qu’une fois le projet terminé et dont notre modestie nous laissera quand même échapper un indice: un peu moins gros que ça quand même. Nadine est en vacances et nous espèrons qu’elle tient toujours sur ses skis et Hellen rassure les clients sur nos créations, nous rassure sur les clients et s’assure que les toilettes sont toujours bien achalandées. Nick est en vacances et je ne ferai pas de commentaires ou de blagues scabreuses puisque c’est une des boss, tandis que Nane (soeur de la première boss et boss aussi) bosse sur sa chaise et je n’ai pas été voir sur son écran mais je suis sûr qu’il y a des chiffres avec pleins de zero. Peut-être l’offre de prix pour cette chaine de magasin parapharmacie dont… Peut-être pas. Alain est vacances et je ne sais pas où il est, peut-être sur une chaise longue écumant les jours que des vagues sur une plage décomptent. Qui suis-je? (un indice: c’est du gros, très gros mais pas si gros que ça).

Le jour des frites

Posted in Studio Life by hoethoet on 9 April 2009

frenchfriesjpeg

Perché au fond d’un trou, notre studio est situé à la campagne, juste derrière une pompe essence. Un petit coin de paradis perdu où il fait bon oublier que la terre tourne autour d’un soleil trop absent ou trop présent que des Vélux sur un  toit ondulé tentent de maitriser. Ici il n’y a pas vraiment de saison, c’est ou trop chaud, ou trop froid grâce à une centrale d’air conditionné sophistiquée dont le moteur chauffe tellement que sa simple utilité est de se refroidir lui-même. Le cadre est posé. Enfin presque…

Quelques centaines de metres au loin une caravane distille dans une grosse marmitte une bonne graisse où se laissent dorer de belles frites. C’est jeudi, le jour des frites. Le studio revêtira alors les douces effluves printanière de la patate et du cervela, véritable ode à la création belge.